Evitez les illusions sur la cession de votre entreprise

 Bonjour,

Ne tombez pas en proie à des illusions sur la cession de votre entreprise, comme évoqué dans le premier article de ce blog « Comment changer les pratiques de la transmission d’entreprise »

Vous ne vendrez, peut-être, votre entreprise qu’une seule fois dans votre vie?

Alors, bien comprendre, avant la cession, le processus d’une transmission vous aidera à prendre les meilleurs décisions quant à un éventuel besoin d’aide extérieure.

4 illusions classiques à combattre :

ILLUSION N° 1 – VOUS POUVEZ VENDRE VOTRE PME VOUS MEME!

Beaucoup de cédants croient qu’ils sont assez qualifiés pour vendre leur entreprise sans aucune aide professionnelle. Nombre d’entre eux sont des entrepreneurs ayant fait face à toutes sortes de défis, et, de plus, sont souvent le vendeur clé pour leur entreprise.

Mais la cession d’une entreprise n’est pas comme la vente d’un produit ou d’un service.

Si vous cherchez à vendre vous-même, la confidentialité sera difficile à garder. Et si le bruit d’une vente possible de votre société se répand, il y a des risques certains de perdre des clients, des employés, voire des repreneurs éventuels.

Avez-vous vraiment le temps de gérer votre entreprise toujours mieux, et, en même temps, de compiler, tout seul, des documents de présentation de niveau professionnel, sans aucune aide extérieure?

Lorsque vous cherchez à vendre, vous voulez mettre davantage l’accent sur la gestion de votre entreprise, booster vos ventes et donc ne pas vous attaquer à de nouveaux défis …

Or la cession de votre entreprise en est un!

ILLUSION N° 2 – VOUS VENDREZ QUAND VOUS SEREZ PRET …

Certes, vous devez, d’abord, être mentalement et émotionnellement prêt à vendre. Mais la préparation psychologique n’est qu’un aspect.

Le prix de cession peut être affecté par de multiples facteurs, de plus en plus aléatoires : la concentration de la concurrence, une baisse subite des prises de commandes, la montée en puissance de nouvelles technologies que vous ne maîtrisez pas complètement, mais aussi le départ d’un salarié, … etc.

Bref, la coïncidence entre la date de votre prise de décision et celle de l’optimum de votre activité est plus qu’aléatoire.

Il faut plutôt se préparer, sans précipitation, à la constitution d’un dossier en béton, pour pouvoir réaliser rapidement la sélection parmi plusieurs offres de repreneurs accrochés à votre dossier de cession d’entreprise.

ILLUSION N° 3 – VOUS ETES CERTAIN DE LA VALORISATION DE VOTRE PME

Certains Chefs d’entreprise fondent la valeur de l’entreprise sur ce dont ils ont besoin pour leur retraite : ils veulent, par exemple, 100.000 Euros / an (rente), pour rémunérer des années de labeur – ce qui représenterait un capital minimum de 2,5 Millions d’Euros!!!

D’autres encore utilisent des multiples communément pratiqués dans le secteur d’activité donné. Ce n’est pas forcément pertinent pour votre entreprise particulière.

Enfin d’autres se fient uniquement à leur bilan.

Mais, n’oubliez pas que « Votre entreprise vaut plus que son bilan »

Une évaluation par un tiers est indispensable si vous envisagez sérieusement la vente de votre entreprise. Vous pouvez demander l’avis de votre expert-comptable, celui de votre banquier, mais cela ne suffit pas. Il est préférable d’interroger un expert en cession d’entreprise.

Au delà d’une simple évaluation, le but est de réaliser une analyse approfondie de l’entreprise et du marché, du potentiel de développement possible, et donc de l’intérêt stratégique pour certaines cibles d’acheteurs.

Ce n’est pas pour autant qu’il faut obligatoirement :

  • soit sous traiter tout le processus de transmission à un cabinet spécialisé en la matière
  • soit ne demander qu’une prestation d’évaluation à une « officine » qui vous donnera un prix merveilleux, mais qui ne vous assistera pas pour la vente …

A définir cas par cas, là où vous avez intérêt à recueillir un avis externe et expérimenté.

ILLUSION N° 4 – C’EST COMME VENDRE VOTRE MAISON

La phase de préparation pour vendre votre maison peut prendre quelques semaines, et vous faites passer une annonce en direct ou après d’un intermédiaire. Il n’y a pas de problème de confidentialité.

Une fois que vous obtenez une offre satisfaisante, vous signez chez le notaire, remettez les clés et pouvez déménager.

Vendre une entreprise est beaucoup plus complexe.

Une cession d’entreprise réussie exige habituellement beaucoup de planification préalable, souvent un an auparavant, voire plus si vous voulez avoir le temps doptimiser sa valorisation.

D’ailleurs concernant l’anticipation de votre cession et, particulièrement, de l’actif immobilier de votre entreprise, vous avez tout intérêt à constituer une SCI.

D’autre part, les documents juridiques d’une cession d’entreprise sont autrement plus complexes qu’un acte authentique de bien immobilier.

Votre maison se vendrait en moyenne en moins de quatre mois, alors que le délai de vente de votre entreprise sera en moyenne de neuf mois à un an.

Une fois votre entreprise vendue, vous pouvez vous attendre à mettre au moins quelques mois, voire quelques trimestres, à accompagner votre repreneur, contribuant à faire de votre transmission un véritable succès pour lui et pour vous …

Conclusion : Il faut aller sur le marché des cessions d’entreprises avec des attentes réalistes, et définir précisément les points clés sur lesquels vous aurez besoin d’assistance, pour éviter les illusions sur la vente de votre entreprise.

A vous de réagir dans le commentaire ci-dessous, comme d’habitude.

Avez vous connu autour de vous des cas réussis de cessions entièrement réalisées par le cédant lui-même?

Voyez-vous d’autres illusions sur la cession d’entreprise?

A bientôt.

Jacques Jourdy.

2 réflexions au sujet de « Evitez les illusions sur la cession de votre entreprise »

  1. Ce que je lis ici confirme tout ce que j’ai pu lire précédemment et me permet de comprendre mieux les démarches, notamment celle de se faire accompagner pour toutes ces démarches.

  2. Conseils en 2 temps :
    1) Réfléchissez (faites vous aider éventuellement) à la façon d’optimiser votre activité bien avant la décision de vendre (cf les articles du blog)
    2) Pour le processus de vente lui-même, faites vous aider ponctuellement, expertise par expertise, et rencontrez des chefs d’entreprise qui sont passés par cette étape : je vous recommande vivement l’Association CRA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *